ordre.png

L'ORDRE

Maître présentement en position: Magister Halward Wellington
Membres importants :

Destruttivo Banni Flambeau – représentante de l’Ordre à  Montréal

Alignement:

Neutre
Alliés :

le monde céleste et infernal, l’Alliance, le Comité de protection, la coalition des avancés et Carlson corps.
Ennemis :

La Lune Blanche, Mystria, le Progrom, la révélation, Crash Overdrive, Carlson Corps et l’Apothéose.


Description :

L’Ordre est une famille qui ne jure que par la force et le prestige. Il est composé de gens presque exclusivement de la haute société. Il comptait de grands savants dans ses rangs, tels qu’Albert Einstein, Thomas Edison, etc. Il s’agit d’une famille stricte et sérieuse organisée à l’image d’une société secrète digne de ce nom c’est-à-dire  une complexe structure hiérarchique basée sur le niveau de capacité magique et les années d’études exigeant une obéissance totale et complète à ses supérieurs. Les éléments problématiques sont rapidement assimilés, reniés ou même secrètement tués.

Depuis le début des temps, les membres de l’Ordre manipulent la société en s’assurant une domination dans la plupart de ses sphères - légal, judiciaire, politique, économique. À l’intérieur d’une Fondation (place forte de l’Ordre dirigée par un Magister - le mage le plus ancien et puissant de la place), les références occultes sont partout et la ritualistique est de mise. L’accès aux enseignements porte son lot de complexité et se fait souvent en accumulant des dettes magiques envers son mentor. Durant son parcours, un adepte va subir plusieurs épreuves imposées par son mentor et ses supérieurs afin de continuellement prouver qu’il est digne de faire partie de l’organisation.

L’Ordre mise moins sur les sorts instantanés mais plutôt  sur les rituels multidimensionnels demandant une maîtrise de l’Éther et une exécution parfaite. Ces efforts ne sont pas vains - cette famille est de loin la plus puissante de toutes celles qui existent en ce moment.


Description physique des membres :

L’Ordre porte des vêtements raffinés et bien taillés. Le veston-cravate est leur prédilection. Les membres  arborent accessoirement une petite touche victorienne  par leur choix de textile à motifs ou bien en portant un accessoire d’époque. Lors de cérémonies officielles et formelles,  les adeptes revêtent un habit traditionnel,  c'est-à-dire un ensemble  victorien (costards ou robes) avec leur symbole apposé avec fierté sur leur costume. De nos jours, on peut  reconnaître les partisans par leur tenue chic et leur écusson de l’ordre.