collective.png

LA COLLECTIVE

Maître présentement en position: Président Peter Cooper
Membres importants :
Dana Desrosiers– représentante de la Collective à Montréal

Alignement:

Neutre-Vilain
Alliés : 

La Coalition des Avancés, Mystria,  et Carlson Corps.
Ennemis :

L’Alliance, Comité de Protection, la Lune blanche, Jeune défenseur et le Progrom.


Description :

Il s’agit d’un groupe radical qui cherche à toujours améliorer leur condition et qui recherche la perfection, quitte à n’avoir plus de traces humaines, pour se faire remplacer des morceaux avec le meilleur ce que qui peut se trouver. Dans la dernière décennie, plusieurs individus ont fait appel à des technologies novatrices qui les ont dotés de capacités uniques pour gagner le titre de super-héros ou super-vilain. Les expériences de la Collective tournent régulièrement mal, par exemple celle d’Adam, le premier androïde ayant par lui-même fuit l’organisation ou le super-vilain appelé Oeil Noir agissant aujourd’hui comme tueur à gages de personnalités connues et vivant dans la clandestinité. Ces échecs n’empêchent pas la Collective de continuer ses activités visant à atteindre la perfection en créant un véritable surhomme. Leurs méthodes restent discutables et profondément anti Hippocrate, mais leurs résultats peuvent être étonnants et mettent à la portée de tous (enfin, de tous ceux qui ont les moyens) des superpouvoirs autrefois réservés aux Évolués et aux Mages. La Collective possède également des compagnies à travers le monde qui rendent disponibles aux consommateurs des technologies de toutes sortes allant d’un téléphone intelligent jusqu’aux robots humanoïdes. Un conseil d’administration régit le fonctionnement de la Collective avec un président et un Vice-président à sa tête. Présentement il s’agit de Peter Cooper supporté par Dana Desrosiers.


Description physique des membres :

Les membres de ce groupe n’ont pas d’uniforme qui les définit. Cependant, ils peuvent être identifiés par leur partie cybernétique et de leur écusson de la Collective portée fièrement. Ils ont aussi le plaisir de se “déguiser” en membres de divers groupes pour pouvoir mieux former la discorde.